ORAN INFO

Toute l'actualité de la wilaya d'Oran,économique, sociale et culturelle,Mouvement associatif et environnement.

19 janvier 2010

Oran : Transport Urbain

Transport urbain
La première question qui taraude nos méninges concerne ces mini bus de transport urbain que l'état a bien choisi comme cheval de bataille pour absorber un peu, le chômage :Sont-ils réellement adaptés au transport urbain ou sont-ils devenu un casse tête pour le commun des citoyens.En effets , un mini bus qui comporte en globalité des sièges pour passagers est destiné réellement aux longs trajets et ne peut satisfaire son propriétaire que s'il procède à un entassement de passagers d'un point à un autre, alors là, une autre question revient : pourquoi n'enlève-t-on pas ces sièges pour permettre à ces passagers d'être plus confortable en limitant le nombre de passager debout comme c'est le cas appliqué sous d'autres cieux et ainsi permettre aux citoyens d'être à l'aise pendant un trajet d'une dizaine de minute. Au centre ville,le chauffeur insiste auprès des passagers pour reculer vers l'arrière, un moment plus tard ,le receveur saute par l'arrière et vous dit d'avancer ,prenant ainsi les passagers en sandwich.Faisant fi des personnes âgées ou femmes à bord, le chauffeur en parfaite combinaison avec le receveur ont un seul mot d'ordre "reculez"  pour le premier et "avancez" pour le second.Au prochain arrêt,le chauffeur et son receveur procèdent au même scénario au premier arrêt car l'on n'est pas encore sorti du centre vile,une attente qui semble éternelle. Pour les passagers qui ont une tâche urgente à destination, c'est perdu d'avance, mais généralement c'est la gente féminine qui parfois semble accepter la situation.La personne qui prendra un bus pour aller du centre ville vers un quartier et inversement devra avoir des nerfs d'acier pour pour pouvoir faire le trajet et ne pas perdre son sang froid au cours des arrêts parfois prolongés tout au long du parcours et tout cela sans compter un remplissage qui dépassent tout entendement.Monter sur un bus de nos jours, c'est faire le parcours du combattant et surtout, il faut garder son sang  froid.
M Hakim

Posté par administra à 16:42 - Actualité - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire