ORAN INFO

Toute l'actualité de la wilaya d'Oran,économique, sociale et culturelle,Mouvement associatif et environnement.

19 janvier 2010

Battues administratives: Les sangliers en ligne de mire depuis le 1er janvier

La saison des battues administratives est ouverte depuis le 1er janvier jusqu'au 21 mars et les chasseurs affiliés à l'association «Aux émules de Nemrod» en sont à leur deuxième sortie de l'année. Créée en 1966, cette association de chasseurs est la plus ancienne en Algérie et comptait, au moment de l'interdiction de la chasse en 1992, pour des raisons sécuritaires, quelque 1.500 fusils. Actuellement, Oran compte 5 associations de ce type et selon Nasr-Eddine El-Kebir, le président de «Aux émules de Nemrod», 10 à 12 battues sont organisées par an qui se soldent par l'élimination d'une quinzaine voire d'une vingtaine de sangliers par battue. M.El-Kebir, qui tente de réorganiser l'association et de recenser ses adhérents encore en activité, depuis l'autorisation des battues administratives ciblant le sanglier et le chacal, estime pour sa part que le moment est venu pour la réouverture officielle de la chasse, dans un cadre structuré et réglementaire, pour mettre un frein au braconnage qui se pratique à grande échelle.
En effet, la chasse illégale se pratique en toute impunité dans les forêts et les maquis locaux générant un marché parallèle qui trouve son aboutissement chez les revendeurs d'oiseaux, censés être des espèces protégées, proposées à la vente à M'dina Jdida. Les plus prisés restent la perdrix, chassée au filet en période de reproduction et qui se monnaye jusqu'à 300 DA l'unité au niveau de ce marché.
Le braconnage du sanglier est lui aussi très en vogue, surtout la nuit où il est chassé, tout comme le lièvre, à l'aide des gros projecteurs des voitures tout terrains. Pour notre interlocuteur, n'est pas chasseur qui veut, «c'est toute une culture» et il faut avant tout savoir gérer la flore et la faune avant de prétendre à la chasse. Il s'agit pour lui de former les futurs chasseurs aux pratiques universelles de la chasse et de les éduquer au respect de l'environnement.
Par ailleurs, il demande aux instances concernées, le renouvellement de la fédération de wilaya de la chasse pour donner un nouveau souffle à la discipline.
par Moncef Wafi    
Le Quotidien d'Oran

Posté par administra à 09:59 - Actualité - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    remerciement

    je trouve que vous etes dans la bonne voie,bonne continuatioin.

    Posté par nono, 09 mars 2010 à 16:48

Poster un commentaire