ORAN INFO

Toute l'actualité de la wilaya d'Oran,économique, sociale et culturelle,Mouvement associatif et environnement.

18 janvier 2010

Les travaux de la gare maritime et des quais «Conakry» et «Casablanca» seront achevés au 31 mars prochain

Les travaux de rénovation et d’aménagement entamés au niveau de la gare maritime et sa proximité, notamment au niveau des quais «Casablanca» et «Conakry », devront être achevés et fin prêts au 31 mars prochain. Ces deux quais qui sont en train de subir des travaux de dragage,accueilleront les deux bateaux hôtels en prévision de la tenue de la Conférence internationale sur le GNL. Des levers précis de l’ensemble  des bassins sont effectués au fur et mesure, pour  connaître la profondeur atteinte et également pour effectuer les travaux de déroctage des quais «Casablanca» et «Conakry» d’une profondeur de 8,20 mètres à plus de 13 mètres, voire 17 mètres, afin que les deux bateaux hôtels puissent accoster.Par ailleurs, d’autres travaux sont menés parallèlement. Des travaux qui portent sur une extension de la gare maritime, notamment après la récupération de deux blocs. Outre le bitumage et le revêtement des terre-pleins, il est prévu la création de passerelles et de voies d’accès, ont précisé nos sources d’information, ajoutant qu’il est éventuellement prévu la réalisation de locaux commerciaux pour fournir des prestations de service (KMS, restaurant et cafétéria). Une réalisation inscrite dans ce programme de réhabilitation et de réaménagement. A signaler que l’entreprise portuaire a  dégagé un montant de 10 milliards de centimes pour une dizaine d’opérations d’aménagement ePhoto_0123t de rénovation avec en prime l’installation d’un chapiteau de classe VIP pour l’accueil  des délégations.«Il n’y aura pas de troisième bateau », avait déclaré le ministre de l’Energie et des Mines; les deux bateaux hôtels «Grande célébration » et «Grand voyageur» suffiront.
C’est d’ailleurs ce qu’a affirmé le ministre des Transports, lors de sa récente visite. Le déficit qu’accuse la ville d’Oran en matière d’hôtellerie et de restauration de niveau, devra être compensé et réglé avec les moyens du bord, nous dira-t-on. Le déficit en hébergement actuellement est estimé à quelque 1.500 lits. Nos sources annoncent notamment que, outre les 14 établissements hôteliers retenus, les trois nouveaux hôtels en cours de construction à Oran, seront également prêts à accueillir un nombre non négligeable de personnes, et à même d’offrir un service de qualité tant sur le plan gastronomique que l’hébergement. «Les organisateurs ont besoin de 6.600 chambres pour l’hébergement des hôtes du LNG 16",  précise-t-on. Quelque 3.000 personnes, dont des experts des  questions énergétiques et des acteurs de l’industrie gazière et pétrolière,sont attendues à cette 16ème Conférence du gaz naturel liquéfié, LNG 16. L’initiative est cruciale et d’un grand intérêt pour le pays et la wilaya d’Oran par voie de conséquence.
Hadj Hamdouche
L'ECHO D'ORAN

Posté par administra à 10:42 - Actualité - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire